J’ai participé à un marathon d’écriture

Il est 13 heures, le samedi 28 octobre.

J’attends sur une chaise haute, mon petit carnet posé sur la table devant moi, le lancement de la troisième édition du Marathon d’écriture de Québec. Dans la salle de la Maison de la danse, nous sommes une – bonne – cinquantaine, de tout âge et tout style. Il y a les p’tits nouveaux, comme moi, et les aguerris, qui en sont à leur deuxième, voire troisième participation. Continuer la lecture