Des bouillottes naturelles et déhoussables

Bonjour à tous!

Je vous retrouve aujourd’hui pour un diy de circonstances! J’ai beau rêvé du soleil (et de la chaleur surtout!), l’hiver est encore bien là. Et je suis plutôt du genre à avoir les doigts et les pieds glacés… je me suis donc dit que fabriquer des bouillottes naturelles – déhoussables, parce que team boulette oblige…- facilement transportables était une bonne idée! Et en plus, c’est super simple! 😉

Pour ce diy, il vous faut :

• Du tissu (en matière naturelle pour qu’il puisse être chauffé) –> j’en ai pris 2 différents en coton (un pour la pochette chauffante et un pour la housse)
• Des graines de lin (ou du riz)
• Du fil et des ciseaux (je fais tout à la machine mais vous pouvez tout aussi bien le faire à la main)

• Étape 1 : Coudre la pochette chauffante

  • La bouillotte rectangulaire :

Vous allez commencer par réaliser le coeur de votre bouillotte. Pour ça, prenez l’un de vos deux tissus (moi il s’agit de la toile en coton blanche), et découper un rectangle – le mien mesure 18cm*13cm. Pliez le en deux endroit contre endroit et faites une couture tout en autour en ne laissant qu’un seul côté libre (ici, l’espace non-fermée est celui entre les deux épingles roses).

Une fois votre pochette retournée, vous allez pouvoir y glisser les graines de lin! Faites attention à ne pas la remplir à ras bord, il faut que les graines puissent bouger (histoire de ne pas faire exploser votre pochette!).

Il vous suffit ensuite de la fermer en réalisant une dernière couture sur le coté encore ouvert. Et voilà, vous venez de fabriquer le coeur de votre bouillotte!

  • La bouillotte ronde :

Pour celle-ci, le principe est le même! Découpez simplement deux cercles identiques dans votre tissu (j’ai utilisé un bol pour faire la taille que je voulais). Placez les deux cercles endroit contre endroit et faites une couture tout autour en laissant encore une fois quelques centimètres ouverts. Retournez votre travail, versez vos graines de lin et faites une dernière couture pour refermer!

• Étape 2 : Fabrique la housse de la bouillotte

J’ai choisi de faire des housses à mes bouillottes pour pouvoir les enlever facilement et les laver – parce que je suis du genre plutôt maladroite et il y a 99% de chance que je les tâche!^^ Je vous propose donc de réaliser des housses portefeuilles, très simples à réaliser, sans fermeture ni pression. Petit bonus, vous pouvez reprendre ce principe pour faire des housses de coussin 😉

  • La bouillotte rectangulaire :

Prenez votre deuxième tissu et découpez un rectangle un tout petit peu plus grand que le premier (20cm*14cm par exemple) car il vous faut une marge de couture pour pouvoir ensuite rentrer aisément votre pochette chauffante. Faites un ourlet de chaque côté du rectangle, en repliant 1cm environ du tissu et faites une couture.

Pliez ensuite votre rectangle de tissu en rabattant chaque côté avec un ourlet, endroit contre endroit. Ne les placez pas pile au milieu, mais décalez plutôt un côté au deux tiers du tissu, comme sur la photo ci-dessous. Faites ensuite une couture tout autour.

Retournez votre pochette, et il ne vous reste plus qu’à y glisser la bouillotte!

  • La bouillotte ronde :

Pour cette bouillotte, le principe est le même. Découpez dans votre deuxième tissu deux cercle un peu plus grand que les premiers. Découpez l’un de ces deux cercles pour avoir une grande partie (les 2 tiers du tissu = partie A) et une plus petite (le tiers restant = partie B), comme sur la photo ci-dessous.

Épinglez ensuite vos morceaux, endroit contre endroit, de façon à superposer légèrement les deux parties séparées du deuxième cercle. Pour que cela soit plus facile, vous pouvez par exemple épinglez la partie A endroit contre endroit à votre cercle plein. Puis venir épinglez la partie B de manière à ce qu’elle chevauche légèrement la partie A. Faites ensuite une couture tout autour du cercle.

Le fait d’avoir créer ce petit chevauchement est une simple question d’esthétique. Lorsque vous allez retourner votre travail, cela fera de plus jolies finitions, plutôt qu’avoir un trou béant au milieu d’une des faces de votre housse. Encore une fois, il ne vous reste plus qu’à glisser votre bouillotte à l’intérieur 😉

Personnellement, j’utilise la petite rectangulaire juste pour mes mains, ou je la glisse dans ma poche lorsque je sors et que je sais que mes doigts vont avoir besoin d’un peu de chaleur! La ronde me sert d’avantage chez moi, pour cibler une partie du corps douloureuse, comme le dos. Dans tout les cas, elles sont très pratiques, et vous pouvez les décliner à l’infini!

J’espère que vous allez aimer ce diy et réaliser vos propres bouillottes. N’hésitez pas à partager avec moi vos réalisations sur les réseaux sociaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *