Le point lecture #2 : Les Dieux du Verdict de Michael Connelly

Michael Connelly

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, je vous propose un deuxième point lecture! Après avoir dévoré Les fiancées de l’hiver, je suis revenue à mon premier amour : le policier. Quoi de mieux pour ça que de se plonger dans un livre du maître du genre, j’ai nommé Michael Connelly! J’ai lu de nombreuses oeuvres de lui, notamment le très connu La blonde en béton ou encore Les Égouts de Los Angeles. Je vous parle maintenant des Dieux du verdict.

•  L’histoire :

Dans beaucoup de ses livres, le personnage principal est l’inspecteur Harry Bosch, un personnage fort, exemple même du policier «à l’ancienne», plutôt solitaire et qui traine ses démons avec lui. Dans Les Dieux du Verdict, le personnage principal est nul autre que le demi-frère d’Harry Bosch:  l’avocat Mickey Haller. Vous avez peut être déjà entendu ce nom car ce personnage a été interprété par Matthew McConaughey dans l’adaptation de L’avocat de Lincoln.

Mickey Haller est donc avocat de la défense, divorcé, père d’une fille avec qui il n’est pas en très bon terme. Une prostituée se fait assassinée et l’accusé demande à Mickey Haller de le défendre … sous les conseils de la victime elle-même! L’avocat découvre alors qu’il connait plus qu’il ne pense la victime et que certains sont prêt à tout pour qu’il ne révèle pas la réalité.

Connelly

•  Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Encore une fois, je ne suis pas déçue! Je ne le suis jamais avec un Connelly. J’ai beaucoup aimé la description du processus judiciaire lors d’un procès. Avec le personnage de Harry Bosch, on voit l’envers du décor côté police. Ici, avec Mickey Haller, on découvre les stratégies mises en place pour défendre un homme que tout condamne. Comme toujours, l’intrigue est ficelée.

Le lecteur ne se perd jamais et veut absolument suivre le rythme soutenu du déroulement de l’histoire. On s’attache à cet avocat détesté par sa fille, qui lui reproche de ne défendre que les «méchants». Et c’est intéressant de suivre les questionnements de cet anti-héros, en proie au doute et qui souhaite simplement rester intègre: pas si facile… Amateurs de policier, foncez!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *