Argentine – El Chaltén, capitale du trek, El Calafate et le Perito Moreno

Bonjour à tous!

On continue notre périple en Argentine avec les villes d’El Chaltén et d’El Calafate. Après avoir découvert Bariloche, on continue à descendre la Patagonie!

Nous sommes d’abord allés à El Chaltén, capitale du trek en Argentine! La ville est surtout connue pour le Fitz Roy, d’une altitude de 3400m, très reconnaissable par ses pics. L’ambiance générale est à part à El Chaltén. Le nom de cette ville signifie « montagne qui fume », un nom qui lui va plutôt bien au vue des nuages toujours accrochés au top du Fitz Roy.

La ville d’El Chaltén, perdue au milieu des montagnes

El Chaltén est une ville de randonneurs, amateurs ou expérimentés. Ici, ne vous attendez pas à trouver une station balnéaire. Il n’y a donc pas grands choses à part des auberges de jeunesses, des restos et des magasins de location et vente de matériels de rando (3 au total). La ville est posée là, au milieu des montagnes, soufflée par le vent. Elle pourrait être le décor d’un film de science-fiction!

Nous avons donc commencé notre séjour à El Chaltén par le sentier de la Laguna Torre. Une marche de 16km A/R plutôt facile qui débouche sur le Cerro Torre, sa lagune et ses icebergs. Soyez bien couverts car le temps change vite à El Chaltén! Avec de la chance, et de bonnes conditions climatiques, vous pourrez même apercevoir le Fitz Roy. Loupé pour nous, le temps est plutôt nuageux mais la lagune vaut quand même le coup! Le soir, nous avons affronté le vent pour aller déguster… une glace! Je ne peux que vous conseiller les glaces artisanales du Domo Blanco, avec des goûts locaux. De quoi bien se remettre d’une dure journée de randonnée!

La Laguna Torre et ses morceaux d’icebergs

Le jour suivant, le temps n’était pas à la fête! Mais c’était l’anniversaire de Grégoire (mon mari, les petites mains techniques du blog, pas vraiment chaud pour apparaître sur les photos 😉 ), alors pour fêter ça, on s’est offert un super repas au restaurant La Tapera. Le cadre est très sympathique, et la viande est excellente! Prenez un verre de vin pour compléter le repas, c’était parfait.

Après ce jour de « repos », nous avons repris la marche en faisant la randonnée de Los Tres menant au fameux Fitz Roy! Pour ce sentier de 21kms, vous avez plusieurs options. Vous pouvez commencer en bas du sentier et le faire en aller-retour. Nous avons choisi la 2ème option, celle de faire une boucle! On a donc réservé un transfert très tôt jusqu’à El Pilar, un point situé à une quinzaine de km au nord d’El Chaltén. Ce sentier permet de commencer à travers une forêt et de s’arrêter au mirador du glacier Piedras Blancas. Vous continuer ensuite à monter jusqu’au fatidique dernier kilomètre qui concentre à lui seul la majorité du dénivelé, et qui est constitué de caillasses et autres pierres glissantes. Pour exemple, la plupart des randonneurs (au niveau moyen) termine l’ascension en 1h. Mais ne vous découragez pas! La vue sur la lagune de Los Tres et le Fitz Roy en vaut vraiment le coup! Le Fitz Roy n’a pas daigné se découvrir entièrement de ses nuages pour nous, mais le temps était tout de même au beau fixe.

On en a profité pour pique-niquer dans ce décor de rêve avant d’entamer la descente. Pour finir la boucle, nous sommes passés par le sentier « classique » du Fitz Roy. Après quelques 8 heures de marche, nous retrouvons enfin El Chaltén, une bonne douche et notre lit!

Le Fitz Roy, la tête dans les nuages

Nous sommes restés au total 5 jours à El Chaltén (nous logions dans l’auberge de jeunesse Lo de Trivi), avec des jours de mauvais temps. Et justement! Cela nous a permis de faire le sentier du Fitz Roy le plus beau jour, et de ne pas être frustrés par la météo changeante et capricieuse. Prenez votre temps à El Chaltén, ça vaut le coup!

El Calafate et la marche sur le Perito Moreno

Après El Chaltén, nous avons pris la direction d’El Calafate, à 2h30 de là. LE point à voir est bien sûr le Perito Moreno, ce glacier connu dans le monde entier. Pour fêter l’anniversaire de mon amoureux, sa famille nous a offert une marche sur ce fameux glacier (merci!!!!). Nous sommes donc arrivés en milieu de journée, avons posé nos affaires à notre hostel (très festif mais avec une vue vraiment belle) America del Sur, et avons profité un peu de cette journée off.

Le lendemain, c’était le grand jour! Nous avons fait l’excursion au Perito Moreno avec l’agence Chaltén Travel. Nous sommes partis en bus jusqu’au Parc national Los Glaciares, avant de prendre un petit bateau pour accoster juste à côté du glacier! Rien que le trajet en bateau vaut le coup, vous voyez le Perito Moreno de vraiment près. Une fois arrivés, nous avons été équipés de crampons, gants, et c’était parti pour 1h30 de marche sur le glacier. Incroyable!! Il a fallu s’habituer un peu aux crampons mais la marche est extraordinaire. Vous entendez l’eau sous vos pieds, les morceaux de glaces qui craquent (qui font toute la réputation du Perito Moreno), vous voyez les crevasses, bref c’est incroyable et une sensation jusqu’alors inconnue! La marche d’1h30, ponctuée d’explications par les guides, se termine avec un verre de whisky sur le glacier.

Vous avez ensuite du temps libre pour manger, au pied du glacier (!!!), avant de reprendre le bateau et d’aller aux plateformes. Ces passerelles de bois permettent de marcher et voir le Perito Moreno de près également. La plupart des visiteurs ne font d’ailleurs que les plateformes pour admirer le glacier.

Plusieurs chemins différents sont proposés, et vous pouvez rester un bon moment devant le Perito, à admirer l’immensité de glace et à attendre un craquement!

Nous sommes ensuite repartis en bus jusqu’à El Calafate, des images pleins l’appareil et la tête! Nous partions déjà le lendemain (car à part le glacier là ville n’a pas un immense intérêt) pour Ushuaïa. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *