Chili : le parc national Torres del Paine

Bonjour à tous!

Notre périple en Argentine est maintenant fini, il est temps de vous faire découvrir le Chili! Pour entrer dans le pays, nous sommes venus en bus d’Ushuaïa jusqu’à Puerto Natales. Lors de votre passage à la frontière, des douaniers vous donnent une sorte de ticket de caisse … c’est en fait votre visa, ne le perdez pas!^^ Autre point important, impossible de ramener des fruits et pas mal de produits alimentaires au Chili, donc pensez à tout manger avant la frontière 😀

La ville de Puerto Natales est le point de départ idéal pour partir explorer le parc national Torres del Paine. Ce parc est très connu, notamment pour son trek de 4 jours : le W. Malheureusement, il est donc très prisé, et pour avoir une chance d’avoir les nuits en campings ou en refuges (ces derniers sont très cher!), il faut vous y prendre VRAIMENT en avance … 3 à 5 mois!

Nous avons donc débarqué là, pour s’entendre dire que tout était complet jusqu’à avril (nous étions en février…). On a pas baissé les bras pour autant, et on a fait le choix de louer tout le matos de camping (tente, réchaud, etc) et d’y aller un peu au culot!

Nous avions seulement 2 jours, donc impossible pour nous de faire le W en entier. Plusieurs blogs expliquent très bien ce trek, que vous pouvez faire d’est en ouest (en partant des fameuses tours del Paine), où à l’inverse d’ouest en est, en partant du refuge Grey.

L’entrée du parc Torres del Paine

Faute de temps, nous avons donc choisi de faire un V plutôt que le W!^^ Pour ça, nous avons pris un bus depuis Puerto Natales direction le parc, à 2h de là. Nous avons fait le choix d’aller jusqu’au point de départ du ferry, payant (28 000 pesos chiliens A/R), qui traverse le lac Pehoe et vous transporte jusqu’au camping Paine Grande, en bas du sentier vers le glacier Grey.

Une fois arrivés au camping, nous avons eu de la chance! Nous avons demandé s’il restait un emplacement pour notre tente, et la dame en charge du camping nous en a trouvé un. Le V pouvait donc commencer! Mais encore une fois, nous avons eu de la chance. Beaucoup viennent et plantent leur tente sans autorisation également, où arrivent lorsqu’il n’y a plus de transport pour les sortir du parc. À vous de voir, mais nous n’étions pas à l’aise avec ça 😉

Une fois la tente plantée, nous sommes partis pour le sentier du glacier Grey, qui mène normalement jusqu’au refuge Grey. Je dis normalement, car le temps n’était pas avec nous! Il pleuvait, il y avait énormément de vent, et même équipés comme il fallait, c’était difficile! Le sentier a de bonnes montées et offre de jolis points de vue ainsi que pas mal d’icebergs!. Mais au vue des conditions, nous n’avons pas eu la force d’aller jusqu’au refuge. Et le sentier fermait à 17h! Nous avons donc rebroussé chemin pour se reposer et préparer un repas bien mérité!

Le lendemain, quelle vue! Le ciel s’était dégagé, grand soleil, et une vue imprenable sur les montagnes 😀 Nous avons rangé la tente, stocké nos sacs dans l’espace prévu pour au refuge, et sommes partis pour la randonnée du jour: la Vallée Française! Cette partie du trek est magnifique.

Vous traversez d’abord des forêts d’arbres morts (un touriste a eu la merveilleuse idée de mettre le feu au parc…), grimpez ensuite jusqu’au camping italiano (gratuit). Une petite pause déjeuner plus tard, on continue à grimper jusqu’au mirador del Francès. L’ascension vaut la peine! La vue sur la vallée est magnifique! Vous êtes juste à côté des montagnes et glaciers, c’est splendide! On profite d’un petit moment ici au soleil (on est chanceux!), et on continue vers le mirador Britannico. Malheureusement, on devait reprendre le ferry, et on a préféré faire demi-tour plutôt que de se retrouver coincés sans tente au milieu du parc! Mais la marche jusqu’au mirador del Francès est déjà fantastique!!

Après avoir repris notre matos, on est reparti direction Puerto Natales. On aura pas vu les Torres (dommage, mais vu le temps, pas sûr qu’on aurait aperçu quelque chose!), mais on en a pris pleins les yeux quand même! L’atmosphère du trek est très agréable, vous croisez et recroisez des marcheurs avec qui vous avez soupé la veille, c’est top! Si vous avez plus de temps que nous, faites le W (en prévoyant bien en avance pour les campings ;))

J’espère que ce premier article sur le Chili vous plaira, on a encore pleins de belles choses à vous partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *