Découvrir Buenos Aires en 4-5 jours

Bonjour à tous!

Comme vous le savez, nous avons entamé notre road-trip de 5 mois en Argentine, et nous avons commencé par la ville de Buenos Aires. Après 14h de vols (avec un changement à Barcelone), nous avons enfin atterri à Buenos Aires.

La galère n’était pas tout à fait fini, après s’être changés (26 degrés!), il nous a encore fallu acheter la carte SUBE (la carte de transports métro et bus de la ville), la charger au kiosco de l’aéroport et prendre le bus numéro 8 jusqu’au centre-ville. Autant vous prévenir, le trajet est long via ce bus (environ 1h) et beaucoup de touristes lui préfèrent les taxis ou les navettes directes. Mais la ligne 8 a un avantage certain : c’est économique, et vous découvrez toute la ville. Après encore un court trajet de métro, sacs sur le dos, nous sommes enfin arriver à notre logement, l’Hotel Babel, dans le quartier de San Telmo.

Buenos Aires a une atmosphère toute particulière. Ses petites rues pavées se déroulent autour de grandes avenues bondés de taxis et autres véhicules. Les devantures des petites échoppes s’égrainent le long des trottoirs: école de Capoeira, Merceria, Heladoria…et les gens s’entrecroisent dans un joyeux capharnaüm. Il y a les bruits aussi. Les voitures qui s’élancent dès que le feu passe au vert, les marteaux-piqueurs qui frappent le trottoir en travaux, les Porteños (habitants de Buenos Aires) qui enregistrent leurs notes vocales sur WhatsApp, portable à la main.

Voici les points que nous avons fait dans les différents quartiers de Buenos Aires:

• San Telmo

C’est notre quartier préféré de la ville, et aussi celui où nous avons vécu ces 5 jours. Pour profiter pleinement des lieux, il faut (comme dans toutes les villes), vous perdre dans les rues! San Telmo regorge de dessins colorés qui habillent les maisons un peu partout, de fleurs suspendues, de vieilles échoppes. San Telmo a un charme fou, et ses maisons coloniales aux façades colorées n’y sont pas pour rien, donnant aux rues un côté très pittoresque.

Nous avons d’abord découvert la Plaza Dorrego, toute proche de notre logement. Entourée de café, elle est très agréable pour boire un verre l’après-midi en regardant les danseurs de Tango évoluer. Allez boire un verre au Plaza Dorrego Bar, certes un peu cher pour ce que c’est, mais typique avec son comptoir en bois couverts de mots gravés et ses serveurs en tenues traditionnelles. Marchez ensuite en suivant la rue Defensa (l’une des rues principales du quartier) et avancez jusqu’au Mercado San Telmo. S’il parait petit de l’extérieur, ce marché couvert couvre en réalité un pâté de maison entier. Arrêtez vous pour déguster des empanadas à un comptoir, où pour les prendre à emporter, c’est délicieux et fait un repas très économique! Profitez en pour lever la tête vers les arcades du marché, c’est très joli.

Toujours sur la rue Defensa, entrez dans les galeries d’antiquaires, regardez les façades des supermercado et des magasins, tout vaut le coup d’oeil. Le dimanche, sur cette rue, baladez vous lors de la Feria de San Telmo, pleins de petits stands de souvenirs et d’artisanats en enfilade, l’ambiance y est très sympa.

• Recoleta

C’est le quartier le plus riche de Buenos Aires, vous y trouverez donc des boutiques de luxes et des restaurants huppés. Mais si vous allez dans ce quartier, il faut surtout visiter el Cimeterio de Recoleta.

Une sorte de Père Lachaise, plus petit en taille mais bien plus impressionnant de par ses immenses tombeaux sculptés. Nombreuses personnalités politiques et stars argentines y sont enterrées. La visite est gratuite et vaut vraiment le coup. Vous pouvez y aller avec un guide, mais personnellement nous l’avons fait sans, simplement en prenant en photo la carte placée à l’entrée du cimetière. Allez voir la tombe d’Eva Perón, actrice et femme politique argentine très connue.

La tombe d’Eva Perón.

Vous pouvez facilement passer 2h dans cet endroit hors du temps. Allez ensuite manger chez El Sanjuanino, un petit resto typique et goûtez les tamales, de la pâte de maïs (proche de la polenta) garnie de viande et cuite dans des feuilles de maïs, un délice! Les empenadas sont excellentes aussi. Prenez ensuite le temps de vous baladez dans le quartier, il y a de nombreux parcs où faire une pause.

• Puerto Madero

Ce récent quartier de Buenos Aires offre tout un contraste. Derrière une rangée de gratte-ciel, vous pourrez découvrir la Reserva Ecológica Costanera Sur, un havre de paix vert qu’il faut prendre le temps d’arpenter. Il y a des visites gratuites (en espagnol) tous les dimanches à 10h30.

Notre guide Hector était fabuleux, amoureux des plantes et nous a appris et montré pleins de choses sur cette réserve et les espèces végétales et animales que l’on y trouve. Cet endroit m’a beaucoup marqué, je vous le conseille vivement!

• Centro

Comme son nom l’indique, vous êtes ici au cœur de la ville. Allez voir l’inévitable Plaza de Mayo, symbole de la contestation argentine. La place est très grande, verte et met en valeur un obélisque placé en son centre. L’endroit vaut le coup d’œil et permet ensuite d’aller visiter la Casa Rosada.

Cette maison rose abrite en fait les bureaux du président argentin. Malheureusement, nous n’avons pas pu la visiter car les visites sont le samedi (gratuitement) et il faut réserver bien à l’avance. Mais autour de la place, vous pouvez également découvrir la Catedral Metropolitana, très rococo.

• Congreso et Tribunales

Si vous marchez un peu du Centro vous arriverez facilement au Congreso. Si vous allez dans ce quartier, vous devez absolument prendre le temps de manger une glace chez Cadore, une heladeria (glacier) excellente et pas très cher!

Visitez le Teatro Colón, une immense salle de spectacle qui emprunte beaucoup aux codes des Opéras européens comme l’opéra Garnier. La visite est vraiment très bien faite, vous découvrez l’entrée principale, la salle en elle-même, et les différentes rénovations réalisées. Si vous restez assez longtemps à Buenos Aires, essayez même de voir une représentation au Teatro Colón (vous pouvez y voir des opéras, des spectacles de danse ou encore des concerts), et certaines sont même ouvertes au public gratuitement, donc profitez-en! Vous pouvez acheter vos tickets pour la visite sur internet ou directement sur place (600 pesos/14e).

Dans le même quartier, nous avons visité El Palacio Barolo, un immeuble de 22 étages dont l’architecture s’inspire de la Divine Comédie de Dante. Vous commencez donc votre visite aux enfers et monter petit à petit vers le paradis! L’entrée est de 570 pesos (13 euros) par personne, mais si vous payez en cash vous aurez une réduction de 10%. Le clou de la visite est la coupelle, d’où vous pouvez admirer tout Buenos Aires.

Ces deux visites sont plutôt chères lorsque l’on fait un long voyage, mais je trouve qu’elles valent vraiment le coup, à vous de choisir si vous préférez garder du budget 😉

Pour bien manger, je vous conseille la Parilla Peña, un restaurant de viande (grill) simple et délicieux. Les plats sont généreux, partagez!

Autre très bonne adresse, la pizzeria Guërrin, sur l’avenue principale Corrientes. L’endroit est toujours bondé car très populaire, autant auprès des touristes que des locaux. Vous avez deux options, manger debout à un comptoir ou à emporter (plus économique) ou assis dans la salle. Il ne vous reste plus qu’à choisir le nombre de parts que vous voulez déguster!

• La Boca

Ce quartier populaire de Buenos Aires est surtout connu pour El Caminito, littéralement petit chemin, une rue (minuscule) aux maisons en tôle et aux façades colorées. Vous pouvez y aller facilement en bus. Beaucoup disent que ce quartier n’est pas sûr et qu’il y a énormément de vols. Cette rue est extrêmement touristique et nous ne sommes allés qu’à cet endroit dans le quartier. Nous ne nous sommes pas du tout sentis en danger, mais bien sûr des vols peuvent toujours arriver donc soyez prudents et ne montrez pas trop vos objets précieux (appareils photos, portefeuilles ou bijoux). En règle générale, nous nous sommes sentis en sécurité dans tout Buenos Aires.

Bonus : Si vous voulez voir du tango sans payer un show tout organisé (avec repas + spectacle), rendez-vous à La Catedral. C’est une milonga, un lieu où on dans le tango. L’endroit, dans un grand hangar, a une atmosphère vraiment spéciale, avec ses lumières tamisées, ses petites tables de bois et ses chaises dépareillées placées aléatoirement un peu partout dans la salle. Vous pouvez participer à un cours de tango, ou simplement les regarder. À partir de 11h-minuit, les danseurs professionnels arrivent et vous pouvez alors admirer un vrai spectacle de tango. Pas d’inquiétudes, l’ambiance est agréable et décontractée, vous n’êtes pas obligés de revêtir votre plus belle robe de tango pour pouvoir entrer! 😉


Les infos pratiques

  • Pour vous déplacer dans Buenos Aires en métro où en bus, vous devez acheter la carte SUBE (dans un kiosco, il y en a un à l’aéroport). Elle coûte  et ensuite vous devez la charger pour vos trajets.
  • Si vous voulez une carte SIM, rendez-vous dans un kiosco. Il existe plusieurs opérateurs (Movistar, Claro etc). Nous avons acheté une carte Movistar, nous l’avons chargé de 300 pesos pour pouvoir ensuite activer un abonnement d’un mois (2Go d’internet, SMS illimités, 100min d’appels et WhatsApp gratuit, pas pris sur le forfait internet). C’est plutôt pratique pour avoir internet dans certaines situations, où même communiquer par WhatsApp car beaucoup de choses se font dessus en Argentine. Mais dans beaucoup de restaurants, et dans toutes les auberges de jeunesses, vous avez le Wifi.
  • Lorsque vous payez certaines visites en cash, vous pouvez avoir une réduction, il faut y penser 😉 Certaines demandent un numéro d’identité. À plusieurs reprises, la simple photocopie de nos passeports a fonctionné, pour éviter de les avoir avec nous. Vous pouvez aussi l’avoir hors connexion sur votre téléphone, c’est très pratique aussi.
  • Pour avoir des pesos argentins, nous avons fait le choix de retirer directement une grosse somme en arrivant à Buenos Aires. Il nous a rarement été possible de retirer plus de 8000 pesos (187 euros) en une seule fois. À vous de voir si vous préférez échanger avant de venir, ou d’utiliser vos cartes de crédits si vos frais ne sont pas trop élevés.

Attention toutefois, le taux de change évolue beaucoup et très vite en Argentine, tout comme l’inflation. Les prix que j’ai indiqué ici sont ceux que nous avons payés, avec un taux de change de 1euro = 45 pesos. Mais les prix seront peut-être différents pour vous, prenez-le en compte 😉

Un commentaire

  1. 👏trop bien
    Merci pour ce beau carnet de route!
    C est comme si on y était!
    Pour notre part nous avons programmé un pt voyage au Sénégal fin février .. hâte d y être!
    Bizzz à vous deux les amoureux😉😘😘Marraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *