San Pedro de Atacama et son désert

Après avoir visité Santiago, nous sommes allés plus au nord du Chili, à San Pedro de Atacama. Nous avions réservé 5 jours pour cet endroit, car à côté du village, il y a le désert, et beaucoup de choses à voir! Quelques semaines avant notre arrivée, de fortes intempéries ont touché la région, causant de nombreux dommages et destructions, sur les sites préservés comme pour les habitants. Certaines parties du désert d’Atacama n’étaient donc pas ouvert au public. Je vous raconte tout ici!

La Vallée de la Muerte ou de Marte

Cet endroit était à l’origine appelée la Vallée de la Marte puis et petit à petit devenue Muerte, à cause d’un glissement linguistique, mais vous pourrez trouver les deux noms. Cette zone très proche de San Pedro (à peine 10 minutes en voiture) est très belle, et la couleur et les formes du sol font effectivement penser à la planète Mars telle que l’on pourrait se l’imaginer.

Nous avons choisi de nous y rendre en voiture, mais vous pouvez aussi la découvrir en vélo (ne partez pas en pleine après-midi, la chaleur est écrasante!), ou même à cheval. Vous pourrez voir ces roches rouge-orange sculptées par le vent et les pluies et les immenses dunes de sable. À cause des intempéries survenues peu avant notre venue, une partie de la Vallée était fermée au public. Mais nous avons quand même pu nous rendre à un point de vue permettant d’avoir un aperçu, en hauteur, de cet endroit si spécial!

La Vallée de la Luna

C’était toute une aventure pour réussir à voir cette fameuse Vallée de la Luna! Nous voulions au départ la découvrir au coucher du soleil, mais encore une fois, avec les intempéries, il n’était plus possible d’accéder au site au lever ou au coucher du soleil. Nous sommes donc revenus le lendemain en matinée (avant que la chaleur ne s’abatte sur les lieux!) pour voir ce désert aux paysages … lunaires!

Le site est très grand et vous pouvez vous arrêter à plusieurs endroits, pour marcher sur certains « sentiers » autorisés sur les dunes. Modelée et transformée par les vents et l’eau, la Vallée de la Luna offre des dunes et des canyons à perte de vue, lui donnant cet aspect lunaire. Cet endroit est vraiment un incontournable, promenez vous et profitez-en en prenant le temps!

Le Salar de Tara

Cette fois-ci, nous avons délaissé notre voiture pour un tour organisé par l’agence Maxim experience. La journée était parfaite, et ils ont les autorisations pour accéder à des parties du Salar que d’autres n’ont pas : il n’y avait donc que notre groupe de 9 personnes (guide compris) pour profiter des lieux! Nous sommes partis assez tôt pour aller prendre le petit déjeuner au pied du volcan Licancabur. La route prend un peu de temps car il faut s’habituer à l’altitude.

Après avoir croisé quelques lamas (;D), nous avons repris la route pour se rendre jusqu’au Salar de Tara. L’endroit est magique, et les couleurs laissent sans voix : le rose et le bleu du Salar s’entremêlent, entourés de l’ocre des dunes de sable. Le Salar est aussi un vrai refuge pour les flamands roses, et vous pourrez croiser beaucoup de vicuña, des lamas sauvages.

Sur la route pour atteindre le Salar, vous pourrez également voir plusieurs formations rocheuses aux formes particulière. L’une d’entre-elle, appelée l’indien, ressemble à un visage tourné vers l’horizon. Nous avons mangé un peu plus loin, et sommes ensuite repartis tranquillement vers San Pedro.

Cet endroit m’a beaucoup marqué, et je le mets également dans ma liste des incontournables!

La Laguna Cejar et les Ojos

Vous vous rendrez à la Laguna Cejar pour … flotter! Au beau milieu du Salar de Atacama, le plus grand dépôt de sel du Chili quand même, la lagune permet donc de se baigner, et de flotter grâce au sel. L’expérience est très étrange, et plutôt drôle, vous avez l’impression de toujours remonter comme un bouchon! L’endroit est très bien organisé, vous pouvez prendre votre douche ou vous changer ensuite et il y a quelques coins à l’ombre pour pique-niquer (et c’est ce que nous avons fait!)

Nous sommes ensuite allés voir los Ojos du désert d’Atacama. Il s’agit de deux « yeux », deux bassins naturels plantés là au milieu du désert. Et l’eau n’y est pas salée, contrairement à la Laguna! Le contraste est assez fort, et vous pouvez en plus profiter des montagnes et volcans tout autour.

Les Geysers de Tatio

Nous nous sommes réveillés très tôt pour aller voir le lever du soleil sur les geysers de Tatio. Situés à 96km de San Pedro (oui oui, ça fait un petit bout!), ces geysers se trouvent à 4600m d’altitude. Il fait donc beaucoup plus frais! Et ils sont justement plus impressionnants le matin, car il fait plus froid. Plus il fait froid, plus les jets sont élevés.

Lorsque nous sommes arrivés, il faisait encore nuit. On pouvait apercevoir les vapeurs d’eau s’échapper des geysers, que vous pouvez aller voir de près mais soyez prudents car la vapeur brûle et certains oublient! Petit à petit, le soleil s’est levé, découvrant en fait une centaine de geysers, de tailles très différentes. Vous déambulez ainsi entre les geysers, à entendre le bruit de l’eau bouillante et à voir les jets jaillir.

Nous sommes ensuite allés à un deuxième site de geysers, et là! Vous pouvez vous baigner dans des sources d’eau chaude, un régal! Enfiler le maillot de bain est un peu difficile vu la fraîcheur de la température, mais c’est vite oublié une fois dans l’eau 😉

Une nuit à voir les étoiles

Enfin, dernière excursion de San Pedro, et pas des moindres, celle d’une nuit pour aller voir les étoiles. Nous avons fait appel à l’agence SPACE (San Pedro de Atacama Celestial Explorations), car le guide Alain Maury est français, et pour des explications sur les étoiles, ça nous semblait plus facile!

Nous sommes donc partis à 11h en mini-bus jusqu’à l’observatoire. Alain Maury donne d’abord quelques informations générales sur les étoiles, les constellations, la rotation du ciel, etc. En tant que novice dans le domaine, j’ai trouvé ça très intéressant! Et vous pouvez ensuite observer, à travers les 10 télescopes disponibles, des objets célestes: planète, nébuleuses etc.

Une photo de la lune vue au télescope

J’ai adoré cette soirée, et je dois avouer que vois ces objets célestes, ces étoiles et cette voie lactée de cette manière m’a beaucoup marqué. La lune étant bien visible, nous avons également pu faire des photos avec nos appareils. Le tour se termine autour d’une boisson chaude.

San Pedro d’Atacama, et le désert qui l’entoure, a été l’endroit qui m’a le plus marqué du Chili. Ces paysages sont tellement différents de tout ce que j’ai pu voir jusqu’à présent! Et en 5 jours, vous vivez des expériences complètement différentes. Donc si vous passez par le Chili, faites un stop (de 5 jours minimum) à San Pedro!

Quelques détails pratico-pratiques

  • Pour les déplacements : nous avons loué une voiture à Calama avec l’agence Econorent. Nous avions réservé ce que nous pensions être un 4*4, et finalement à l’arrivée, nous avons été « surclassés » pour se retrouver avec une berline, pas très pratique dans le désert… Les commentaires sont tous très différents sur cette agence, donc j’imagine que c’est au petit bonheur la chance! Vous pouvez tout faire ou presque avec un SUV à San Pedro, et ça vous évite de toujours devoir faire appel aux tours.
  • Pour le logement: nous sommes restés à l’auberge de jeunesse Backpackers San Pedro. Le rapport qualité-prix est top: l’auberge est bien située, ne coûte pas très chère, et les chambres sont agréables!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/olesmainaw/www/wp-content/themes/olesmains-theme/functions.php on line 427