Redonner vie à une table d’appoint abîmée

Une petite table d'appoint trouvée dans la rue et réparée par mes soins.

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, je reviens avec un article « re-création ». Dans cette partie du blog, je vous parle (et vous montre) de(s) meubles que j’ai trouvé et que j’ai réparé et remis au goût du jour – où en tout cas à mon goût! De la récup’, pour vous meubler comme vous le voulez, et à petits prix! 😉

Cette petite table d’appoint était très mal en point quand je l’ai trouvé dans la rue! Le plateau était séparé des pieds, il était très abîmé, rempli de stickers effacés mais imprégnés dans le bois avec le temps… bref, il y avait un peu de boulot!

La table était en très mauvais état. Le plateau était très abîmé, tâché, et séparé des pieds.

La clé : poncer!

Pour commencer, j’ai poncé tout le plateau avec un papier à poncer pour enlever toutes les traces de stickers, les différentes couches de vernis et de peinture, les tâches, les traces du temps, etc. Ça m’a pris un peu de temps, mais une fois poncée, la table a retrouvé un peu de son éclat. Malgré tout, le plateau était trop abîmé pour que je puisse simplement le vernir et garder la couleur naturelle du bois, ce que j’aime faire d’habitude avec ce type de meuble.

Du coup, j’ai décidé de le peindre en bleu-gris très clair, une couleur qui va dans la thématique de la chambre où je voulais ensuite placer cette petite table. Il a fallu là aussi plusieurs couches de peinture pour « gommer » le plus possible les irrégularités, les différences de peintures et vernis précédents que l’on voyait encore un peu malgré le ponçage.

Pour le rendre plus beau, j'ai poncé le plateau et je l'ai peint en bleu-gris très clair.

Une fois le plateau réparée et peint, je me suis attaquée aux pieds. Là encore, il y avait du travail : ils étaient abîmés, irréguliers, et de gros clous – qui rattachaient auparavant le plateau et les pieds – en sortaient. Je me suis donc d’abord occupée de ces clous en les enlevant, ou les coupant avec une grosse pince s’ils étaient trop difficiles à extraire du bois. J’ai ensuite poncé l’intégralité du pied, c’est vraiment essentiel avant de vernir ou peindre et ça uniformise le bois de votre meuble. Le rendu est d’autant plus joli!

Petite astuce : faire un rappel de couleur

Je trouvais la couleur du bois plutôt jolie, et j’ai eu envie de les garder au naturel. Ils n’étaient pas tâchés ou aussi abîmés que le plateau, donc c’était jouable!. Mais j’ai quand même eu envie de faire un petit rappel de la couleur du plateau, en peignant une partie seulement (environ un tiers) des pieds avec la même peinture. Pour ça rien de plus simple, vous disposez du gros scotch à peinture (du masking tape, ce que vous avez sous la main) pour délimiter la partie que vous voulez peindre et faire une bordure bien nette, et le tour est joué!

J'ai installé ma table d'appoint comme une petite table de chevet, dans la chambre d'amis.

Une fois les deux parties de la table réparées et décorées, je n’ai eu qu’à les assembler. Pour ça, j’ai vissé les pieds au plateau à plusieurs endroits pour qu’elle soit assez stable. Et ma nouvelle petite table était finie! Vous voyez, c’est simple? Alors n’ayez pas peur de récupérer des meubles dans la rue, même s’ils vous semblent abimés. Parfois, un simple coup de ponçage permet d’en découvrir le vrai aspect! 🙂

4 commentaires

    1. Oh merci beaucoup! Je suis très heureuse que ça te plaise! Effectivement, le ponçage c’est un peu long et pas toujours la partie la plus fun, mais c’est vraiment essentiel, alors faut pas se décourager. Au plaisir de te revoir sur le blog 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *