Parenthèse #2 : la naissance du blog

Bonjour à tous!

Je réouvre une parenthèse aujourd’hui pour vous parler de notre appartement. En ce week-end de 1er juillet, beaucoup – beaucoup beaucoup- de québécois déménagent! Je me suis dis que c’était l’occasion de vous parler un peu de notre aménagement ici à Québec, il y a 7 mois déjà. Et surtout de la « philosophie » qu’on a voulu adopté en arrivant ici, parce qu’elle est derrière la naissance de ce blog!

L'étagère finale en caisses de bois

En partant de France, nous avons vendu une bonne partie de nos meubles, donné – où plutôt entreposé – quelques autres dans nos familles, et nous n’avons emmené que le strict minimum. On avait donc en arrivant à Québec quelques plats et bols, vraiment les basics pour cuisiner … et c’est tout! Il fallait donc tout meubler en arrivant. (On aurait pu prendre un appartement déjà meublé, mais ceux qu’on avait vu ne nous plaisaient pas vraiment, et on avait envie de re-créer un petit cocon à nous).

Du coup, 2 options s’offraient à nous: tout acheter neuf (sachant qu’il nous fallait aussi investir dans de l’électroménager comme le frigo et une cuisinière car l’ancien locataire les prenait avec lui) ou passer par la débrouille. Pour des raisons d’économies, nous avons choisi l’option 2! Mais aussi parce que cela nous correspondait plus. Mon amoureux et moi sommes plutôt bricolos (on avait d’ailleurs emmené la caisse à outils avec nous et ça s’est révélé très utile!), et on avait envie de se créer la déco que l’on voulait.

On a donc pioché dans les magasins de « seconde main » et de liquidation pour trouver notre électroménager, notre lit et notre canapé. Et ensuite, on a tout construit! La table du salon, la table à manger, nos tables de chevets, notre étagère, notre bibliothèque, tout ce qu’on a pu retaper ou construire de zéro, on l’a fait! Et on continue encore, car même après 7 mois, je vous assure qu’il y a encore du travail.

Ce qui, au début, était un bon moyen d’économiser est devenu un vrai passe-temps, et même plus! C’est ce qui m’a convaincu de me lancer dans ce blog – Ô les mains! – et m’a donné le goût de continuer à créer les objets que je voulais, à retaper des meubles trouvés dans la rue, à en construire, à fabriquer des objets de déco et à aménager petit à petit notre chez-nous. Les idées ne manquent pas, juste le temps! Alors on y va doucement, et on se laisse le temps d’imaginer tout ce qu’on a envie de créer. Essayez, vous allez adorer!

Je vous embrasse fort, et je retourne à ma peinture (pour un article récup’ et réparation d’un petit meuble à venir la semaine prochaine),

Victoria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *