La Nouvelle-Zélande en van: de Christchurch au Mont Cook

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour le premier article sur notre road-trip en van en Nouvelle-Zélande! Nous avons passé un mois pour les deux îles qui composent ce fabuleux pays, et on a pris plus de temps pour l’île du sud que pour le nord.

Nous avons voyagé à bord de notre van Jucy, je vous prépare un article pratico-pratique pour tout savoir là-dessus: le prix, les campings etc.

Pour ce premier article, je vais vous parler de notre itinéraire partant de Christchurch jusqu’au Mont Cook, en passant par Akaroa et le lac Tekapo … c’est parti!

Christchurch

Notre vol venait donc de Santiago, et nous avons atterri à Christchurch. Beaucoup choisisse de commencer par l’île du Nord pour ensuite faire celle du Sud, nous avons fait l’inverse! On avait envie d’en prendre plein les mirettes tout de suite, de profiter directement de la nature, et on savait qu’on prendrait plus de temps ici que dans le Nord.

Nous avons donc découvert Christchurch, deuxième plus grande ville du pays. L’endroit est très agréable, paisible, avec beaucoup d’espaces verts et les plages à proximité. Un vrai coup de cœur pour commencer notre séjour! Prenez le temps de flâner dans la ville, et dans son jardin botanique! Il est immense et c’est très sympa de se promener, de se perdre dans le jardin de roses, d’aller fouiner dans les serres, bref je vous le recommande!

Allez faire un tour au Canterbury museum, on a adoré! Vous pourrez marcher dans les rues de la ville reconstituée au fil des époques, toucher d’immenses pierres appelées Pounamu, faire un saut dans le temps! Et en plus, c’est gratuit!

Si vous voulez des renseignements, n’hésitez pas à aller à l’office de tourisme, ils sont adorables et une source intarissable d’informations. Et notamment de bonnes promenades dans le jardin botanique et à travers la ville!

Après tout ça, on a fait une pause déjeuner chez The Caffeine Laboratory, un délicem même si ça n’est pas donné! On a passé l’après-midi à traîner dans l’incroyable bibliothèque de Christchurch, Tūranga, remplie d’espaces innovants et créatifs.

The Caffeine Laboratory

En 2011, la ville a été touché un séisme. De nombreux bâtiments de la ville se sont effondrés, donc la cathédrale. Un architecte japonais, Shigeru Ban, a reconstruit une nouvelle cathédrale … en carton! Vous pouvez aller visiter la Cardboard Cathedral, c’est assez impressionnant de voir les colonnes de cartons sous le toit de tôle! Juste derrière, une installation en mémoire des personnes décédées durant le séisme a été mise en place. L’installation est éphémère, je ne sais pas combien de temps elle restera la, mais c’est saisissant!

Vous pouvez également voir la cathédrale d’origine, endommagée, dans le centre de la ville.

Enfin, profitez des plages à proximité de la ville, c’est un petit paradis sur terre! Nous nous sommes arrêtés à la Sumner Beach pour profiter de la fin de journée avant de rouler sur ces routes en lacet si caractéristiques pour atteindre notre camping, tout en haut! L’Awaroa camping offre une vue à couper le souffle, je ne peux que vous le recommander!!

Akaroa

Après ces deux jours à Christchurch, direction Akaroa, à un peu plus d’une heure de là. Ce village paisible au bord de l’eau est un arrêt très agréable! Il y a un immense parking où vous pouvez garer votre van durant la journée, et gratuitement, c’était juste parfait. Le village n’est pas très grand mais offre une pause pittoresque. Et il abrite aussi le dauphin Hector, l’un des cétacés le plus petit du monde!

La ville d’Akaroa vue du bateau

Nous avons tenté d’en apercevoir en faisant une excursion avec Ecoseaker, une petite compagnie locale et familiale qui vous emmène voir les dauphins et autres mammifères marins! Nous avons choisi de faire la Harbour Cruise, qui montre les environs d’Akaroa! La balade en bateau était super, nous n’étions que 6 à bord! Et notre guide Kévin a pu nous donner pleins d’infos! Nous n’avons malheureusement pas vu de dauphins Hector, mais c’est le jeu! Et justement nous avons apprécié cette compagnie, qui semble plutôt respectueuse du bien-être des animaux, sans course folle pour les approcher. Nous avons pu admirer nombre de pingouins bleus, de lions de mer, d’oiseaux etc. On vous recommande!

Nous avons ensuite fait un arrêt glace (bien sûr!), visité un peu le village et avons repris la route pour notre prochain camping, sur la route vers le lac Tekapo!

Le lac Tekapo

Cet endroit est incroyable et offre donc à voir un immense lac turquoise, l’un des plus beaux du pays, entouré de montagnes. La petite ville qui l’entoure, Lake Tekapo, est elle tout ce qui a de plus standard.

Nous avons choisi de faire une randonnée autour du lac. Vous pouvez trouver les différentes options de marche à l’office de tourisme de la ville. Nous avons suivi le Mont John Summit circuit, qui vous emmène tout en haut du Mont John, avec une vue splendide sur le lac Tekapo et sur son voisin, le lac Alexandrina. Il y a également un observatoire et un café que nous n’avons pas testé!

Pour ne pas simplement refaire le trajet dans l’autre sens, on a continué sur le sentier pour redescendre de l’autre côté du Mont John et arriver sur la plage au bord du lac Tekapo. On a mis au total environ 2h30-3h pour faire l’intégralité du parcours.

Après avoir dormi sur place, au Lake MacGregor Campsite, on est allés visiter l’église du Good Shepherd, qui donne sur le lac. Elle est toute petite, mais offre une vue imprenable sur le lac grâce à une grande vitre située derrière le chœur. L’endroit est très mignon … et attire beaucoup de touristes! Allez-y tôt.

On a ensuite repris la route direction le Mont Cook.

Le Mont Cook et le glacier Tasman

Le Mont Cook culmine à 3724m et est donc le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande. Un immanquable! La route pour y aller offre déjà de magnifiques paysages avec les montagnes à perte de vue.

Nous avons posé notre van au White Horse Hill campsite, un camping situé au départ de la majorité des chemins de randonnée. À notre arrivée, le temps était maussade, mais nous avons quand même décidé de faire une courte marche jusqu’au glacier Tasman.

Il vous faudra 40-45 minutes environ pour atteindre le glacier, et pouvoir admirer des tonnes d’iceberg. L’endroit est assez impressionnant! Et en plus, vous avez une belle vue d’ensemble sur le reste du paysage.

À peine rentrés qu’il s’est mis à pleuvoir énormément. On a donc passé la soirée dans notre van à l’abris avant de repartir pour une randonné, plus longue cette fois, le lendemain matin.

Nous avons alors suivi le Hooker Valley Track, l’un des chemins de randonnée les plus connus du Mont Cook. Vous parcourez une boucle de 3heures environ qui vous emmène au pied du glacier Lake. Les paysages valent vraiment la peine! Vous traverserez des ponts suspendus, vous pourrez admirer montages, rivières et iceberg.

Une fois arrivés au glacier Lake, on s’est posés là pour pique-niquer avec la vue sur le Mont Cook, c’était extraordinaire!

L’ascension du Mont Cook est réservé aux alpinistes chevronnés, les chemins de randonnée ne vous amèneront donc pas à son sommet mais vous pourrez souvent l’admirer de près!

Après cette magnifique promenade, nous avons repris la route direction Queenstown. J’espère que ce premier itinéraire de road-trip en Nouvelle-Zélande vous plait 😉

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *