Coudre une vareuse sans patron

Bonjour à tous!

Ça fait longtemps que je n’ai pas publié par ici … mais me voilà de retour avec de la couture! En ces temps de confinements, je ressors mes tissus et ma machine à coudre. J’ai eu envie de me coudre une vareuse, cette veste de marin, mais je n’avais pas de patron pour la réaliser. Je partage donc avec vous toutes les étapes pour y arriver!

Il y a quelques temps, j’ai acheté un coupon de tissu (du coton jaune assez épais) chez Emmaüs pour la modique somme de … 2 euros. Je ne savais pas encore ce que j’allais en faire, l’un des côtés du tissu était très délavé, presque blanc. Et puis j’ai eu envie d’une vareuse! Je me suis dis que jaune était la couleur parfaite pour ça. Petit souci, je n’avais pas de patron. J’ai donc du en créer un de toutes pièces. La réalisation prend un peu de temps, mais ne vous découragez pas, le résultat en vaut la peine! Je ne suis pas couturière professionnelle, loin de là, et j’ai réussi, alors lancez vous! 😉

Patronner la vareuse

Le corps du vêtement (devant et dos)

Pour le corps de ma veste, je me suis appuyée sur un sweat que j’avais déjà. Sa coupe est un peu loose, je savais donc que, même si mon tissu est plus rigide que celui du sweat, je serai à l’aise dans le vêtement. J’ai plié le sweat en deux et j’ai recopié le tour du vêtement en ajoutant un 1,5cm de marge de couture de chaque côté. Adaptez bien sûr la taille de votre exemple (En ajoutant des cms en plus de votre marge de couture) au rendu que vous souhaitez pour votre vareuse. J’ai répété l’opération pour le devant et le dos du vêtement (l’encolure n’est souvent pas la même). Vous vous retrouvez donc avec deux pièces à découper dans le tissu. Attention, il faut plier votre tissu en deux, placer votre patron sur la pliure pour avoir votre pièce entièrement.

Les manches

Pour les manches, vous pouvez utiliser un patron que vous avez déjà, mais il faudra adapter la taille de l’emmanchure de votre manche à celle du corps de votre vêtement.

De mon côté, j’ai mis les emmanchures de mon devant et de mon dos côte à côte et j’en ai recopié la courbe. J’ai ensuite repérer le milieu de la courbe (qui correspond à l’emmanchure de ma manche), tracé une ligne droite perpendiculaire de la longueur souhaitée de ma manche. J’ai ajouté une deuxième ligne droite, cette fois-ci perpendiculaire à celle que je venais de tracer, de la longueur de mon tour de poignet. En rejoignant les différents points, mon patron de manche était tracé! Il faudra découper deux fois cette pièces dans le tissu (pour vos deux manches 😉 )

Le col

J’ai voulu faire un col à ma vareuse (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué! Si vous n’en voulait pas, il vous suffit de réaliser une parementure (ou propreté) de la taille de vos encolures devant et dos pour avoir un fini plus propre).

Mon col est assez simple. Pour le réaliser, j’ai repris un col que j’aimais d’une de mes vestes en jean en adaptant bien sur sa taille à celle de mon vêtement: le morceau de tissu fait donc la taille de mon encolure dos + les centimètres de mon encolure devant sur lesquels je veux que mon col tombe. J’ai découpé deux fois cette pièce dans mon tissu.

La parementure de fente

Pour le devant de votre vareuse, il vous faudra une parementure (ou propreté) pour finir correctement votre fente d’encolure. Pour ça, il vous suffi de tracer une ligne droite (sur l’envers du tissu) de la taille de la fente que vous souhaitez en y ajoutant 2 cm. La mienne fait donc 14 cm. Vous tracez ensuite un rectangle en partant du haut de cette ligne de 2cm de chaque côté environ, et vous avez votre parementure!

Les poches

Comme tout vêtement qui se respecte, ma vareuse a des poches! Je ne peux pas m’en passer, j’ai donc tout naturellement voulu en rajouter dedans. J’ai choisi de faire des poches cachées dans la couture de côté, le plus simple à mon goût! J’ai utilisé un patron que j’avais déjà mais vous pouvez très facilement le fabriquer vous même. Voici une vidéo qui l’explique très bien juste ici. Pliez votre tissu en deux et découpez 2 morceaux dedans, pour en avoir 4 au final (deux morceaux par poche).

Assembler et coudre la vareuse

Le plus dur est (presque) passé! Une fois que vous avez découpé toutes vos pièces, il faut assembler la vareuse. C’est la partie que je préfère.

Vous avez toutes vos pièces! (Une erreur s’est glissée sur cette photo, j’ai 4 morceaux pour le col, mais 2 suffisent!)

Réaliser une fente devant

Comme je vous le disais, j’ai voulu faire un col à ma vareuse. Sur le devant, j’avais envie qu’elle ait une fente, à laquelle vous pouvez rajouter des boutons si vous le souhaitez (de mon côté, je l’ai laissé comme ça). J’ai commencé par ce point pour l’assemblage de ma vareuse.

Placez votre parementure de fente et votre devant, endroit contre endroit, et épinglez. La ligne tracée sur votre parementure représente la fente, elle doit donc être placée sur le milieu de votre devant. Une fois le tout épinglé, faire une couture droite à 2mm de chaque côté de la ligne que vous avez tracé. Coupez ensuite votre fente, en formant un petit V à son extrémité. Ce cran permettra à votre tissu de bien se placer ensuite.

Retournez votre parementure sur l’endroit et repassez vos coutures. Faites un rentré des côtés de votre parementure et faites une couture droite tout autour (attention elle sera visible sur le devant de votre vareuse). Vous venez de réaliser votre fente!

Assembler le col

Le col est sans doute la partie la plus compliquée pour moi. Commencez par coudre votre dos et votre devant ensemble, endroit contre endroit, au niveau des épaules. Prenez ensuite vos deux morceaux de col et assemblez les, endroit contre endroit. Faites une couture droite (j’ai également fait un point zig zag avant car mon tissu a tendance à s’effilocher) sur les côtés et le haut du col. Retournez votre travail sur l’endroit et repassez.

Endroit contre endroit, faites une couture droite (là où il y a les épingles)

Il faut maintenant assembler votre col au corps du vêtement. Placez votre arrière de col, endroit contre endroit, sur tout le tour (extérieur) de votre encolure dos et devant du corps de la vareuse. Épinglez bien et faites une couture tout du long.

Épinglez la partie arrière de votre col, endroit contre endroit, et faites une couture droite.

Repassez votre couture. Prenez ensuite le devant de col, faites un rentré d’un cm environ pour que cela fasse propre et épinglez le sur tout l’intérieur de votre encolure (dos et devant). Faites une couture droite. Votre col est cousu, vous avez fait le plus dur!

Mon col n’arrivait pas jusqu’au bout de mon encolure devant. J’ai donc fait un petit repli de tissu sur cette partie et fait une couture droite pour que l’encolure soit terminée proprement.

Coudre les poches

Après l’aventure du col, on passe à quelque chose de beaucoup plus simple: les poches. Elles sont rentrées dans la couture de côté. N’ayant pas assez de tissu jaune pour les réaliser, je les ai découpé dans un autre tissu, encore plus coloré, et finalement, j’aime beaucoup ce contraste: c’est le petit détail qui change tout. N’hésitez pas à vous amuser!

Chaque poche est composée de deux morceaux. Prenez un coté de votre poche et épinglez le endroit contre endroit avec votre devant. Faites une couture droite le long de la poche (pas de la courbe, seulement sur la ligne droite de la poche). Répétez l’opération avec le dos de votre vareuse, et faites de même pour l’autre poche. Placez la poche sur l’endroit et repassez votre couture.

Placez ensuite votre dos et votre devant, endroit contre endroit, avec votre poche à l’extérieur de votre vêtement (l’endroit du tissu est face à vous). Épinglez les côtés de votre devant et dos ainsi que les courbes des deux morceaux de poches. Faites une couture droite (j’ai également fait une couture zig zag) tout du long (faites une couture côté jusqu’à la poche, puis laissez votre aiguille dans le tissu, levez votre pied, tournez votre tissu pour vous placez sur la courbe de la poche et reposez le pied. De cette manière votre tissu ne bougera pas). Répétez l’opération pour les deux poches.

Coudre les manches

Les manches, c’est la dernière grande étape de votre couture, courage! Pour les coudre, pliez votre manche en deux, endroit contre endroit, et faites une couture droite tout du long. (J’ai aussi fait une couture zig zag).

Faites une couture droite (là où il y a les épingles)

Retournez votre manche sur l’endroit et repassez. Retournez le corps de votre vêtement sur l’envers (vers vous). Placez ensuite votre manche endroit contre endroit avec le corps de votre vêtement. Faites correspondre le milieu haut de l’emmanchure avec le milieu haut de l’emmanchure du corps et la couture du dessous de manche avec celle du côté de votre corps. Prenez votre temps et épinglez bien toute l’emmanchure. N’ayez pas peur, il peut sembler y avoir trop de tissu, ou que les courbes d’emmanchures ne correspondent pas, mais je vous assure, en prenant votre temps et en épinglant bien, tout va bien se passer! 😉 Attention, votre manche doit être à l’intérieur de votre vêtement pour être cousu dans le bon sens!

La manche est à l’intérieur du vêtement, endroit contre endroit.

Faites une couture droite tout le tour de l’emmanchure. J’ai aussi fait une couture zig zag avant pour que mon tissu ne s’effiloche pas. Répétez l’opération pour les deux manches. Retournez le vêtement sur l’endroit et repassez vos coutures.

Les ourlets

Pour finaliser votre couture, il faut maintenant réaliser les ourlets, aux manches et au bas de votre vareuse. C’est la dernière étape!

Pour les manches, mettez votre vêtement sur l’envers et faites deux replis de tissu. Un premier d’un centimètre, que vous pouvez marquer au fer pour qu’il tienne bien, puis un deuxième d’un centimètre. Faites une couture droite tout du long, en partant de votre couture de dessous de manche pour que vos points arrières ne se voient pas. Retournez sur l’endroit et repassez! Faites la même chose pour l’autre manche.

Pour le bas du vêtement, j’ai utilisé exactement le même procédé que pour les manches. Sur l’envers du vêtement, faites un premier repli d’un centimètre, marquez le au faire et répétez l’opération. Cette fois-ci, j’ai épinglé pour que l’ourlet (bien plus long que pour les manches) reste en place. Faites une couture droite en partant d’une des coutures de côté pour que cela soit plus discret, retournez le vêtement sur l’endroit et repassez. Et voila!

Vous venez de finir de coudre votre vareuse, BRAVO! J’espère que le processus vous a plu et que vous êtes fiers de vous. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire si un point n’est pas assez clair et à me partager vos réalisations, ici ou sur Instagram!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *